Articles

Affichage des articles du août, 2017

Remorque ou pas de remorque ? Telle est la question ! (Trailer or not trailer ? That is the question !)

Image
Faut-il une remorque pour porter des panneaux photovoltaïques ou est-il préférable de tout placer au dessus du cycliste ? Les vélos à 3 roues vont probablement opter pour tout au dessus du vélo et les 2 roues plutôt tout au dessus de la remorque. Un partage entre le vélo et la remorque, si elle est présente, est également possible.

Pour rappel, on peut disposer de 2 m² de panneaux lorsqu'on roule et de 4 m² à l'arrêt (voir moins de surface si on arrive aux limites respectives de 450 WC et 900 WC avec moins de surface, mais cela dépend des évolutions technologiques du moment et du prix qu'on est prêt à y mettre !).

Une remorque c'est aussi l'occasion d'y placer les bagages (affaires de bivouac, outils, la batterie qui sera au minimum dans les 4 kg...) au lieu de tout mettre dans des sacoches sur le vélo.

Sachant que j'ai choisi un vélo couché à 2 roues et vu que l'équilibre est plus délicat si on place une grande surface de panneaux au dessus du cycliste …

Mon petit vélo deviendra grand ou comment faire un choix de vélo !

Image
En photo de couverture mes deux vélos qui roulent avec moi dans les déplacements pendulaires (Saint-Bonnet de Mure <=> Lyon Part Dieu) soit environ 35 km par jour et ce environ 200 jours par an, par quasiment tous les temps (s'il y a un gros orage je fais du télétravail, comme je suis informaticien dans une entreprise qui favorise l'usage du télétravail cela ne pose pas de problème). Donc j'ai un minimum d'entraînement de 7.000 km / an sur terrain plat.

Je dois avouer que c'est plutôt le VTC (Giant Roam 1 pour la pub gratuite) qui est à l'honneur sur ces trajets quotidiens, principalement parce qu'il y a la moitié de la route en ville... mais les choses vont changer car c'est bien avec un vélo couché que je compte réaliser le voyage vers un peu plus que le sud-est de Lyon (le grand sud-est de l'Europe en fait, certains disent la route de la soie...). D'où le titre de l'article, le vélo couché à droite de la couverture est un M5 20/20 …